Table ronde sur l'école au service de la personne

« Une machine à fabriquer des électeurs » ! C’est ainsi que Denis de Rougemont définissait l’école obligatoire en 1929, dans un pamphlet à charge intitulé « Les Méfaits de l’instruction publique ». Depuis, l’auteur de « L’Amour et l’Occident » n’a cessé de questionner dans son œuvre le rôle central de l’éducation, nous amenant à rénover nos manières de penser, de chercher, de transmettre. L’enseignement vise-t-il à former des personnes libres et responsables, dotées d’un esprit critique et d’un pouvoir de contestation, jusqu’au cœur même de la société dans laquelle elles vivent ? Ou bien ne s’agit-il que de produire des individus calibrés, en fonction des exigences de l’économie et du marché ? Ces questions sont-elles toujours d’actualité en 2019 ?

Pour en débattre, la Haute École Pédagogique des cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel coorganise avec l’Université de Neuchâtel une

Table ronde sur le thème « Denis de Rougemont : l’École au service de la personne »

Lundi 3 juin 2019 à 18h
Université de Neuchâtel (bâtiment principal, Av. du 1er-Mars 26, salle B41)

Entrée libre

La table ronde sera suivie d’une verrée.

Inscriptions jusqu’au vendredi 24 mai 2019 ici.

Cette manifestation se déroule en marge de l’exposition « Pour une autre Europe : Denis de Rougemont » qui se tient à UniNE du 3 mai au 31 juillet 2019 à l’occasion des commémorations liées au 70e anniversaire de la création du Conseil de l’Europe, dont l’écrivain et essayiste neuchâtelois est considéré comme l’un des pères fondateurs. Plus d’informations : www.unine.ch/rougemont