Colloque Culture(s)

Le terme « culture » a investi, depuis plusieurs années, le champ de l’éducation et les discours du sens commun, à tel point qu’il fait dorénavant partie des allant-de-soi, des déjà-là, et va même jusqu’à ne pratiquement plus stimuler de questionnements scientifiques tant il échappe à tout usage objectivable. Le consensus tacite sur son évidence en fait, en quelque sorte, un concept « impensé ». Faisant le constat d’un véritable appauvrissement du terme, la HEP-BEJUNE a mis sur pied jeudi 29 février 2024 un colloque international sur la notion de culture dans le champ de l’éducation et de la formation. Trois sous-axes ont accompagné le questionnement :

Qu’entend-on par culture professionnelle ? Quel rôle jouent les pratiques partagées au sein des établissements ? Parler de corps enseignant revient-il à vouloir que des professionnel·le·s « fassent » culture ? Que faire des micro-cultures liées aux disciplines scolaires ou aux statuts ?

Le terme « culture » est omniprésent dans les textes de référence, sans jamais être défini. De la culture cultivée à la culture partagée, sous quelles définitions se placent les usages, les pratiques et les approches didactiques actuelles ?

Qui est cet enseignant·e qu’on dit « passeur ou passeuse de culture » ? Comment pense-t-on sa posture médiatrice d’une chose enseignée considérée comme « véritable ou valable » ? Qu’est-ce qui distingue la culture de l’éducation ?

Ces réflexions ont été placées sous l’égide de Tim Ingold, anthropologue britannique et auteur de « L’anthropologie comme éducation ». Sa conférence inaugurale est partie du postulat que l’éducation est, plus qu’un processus de transmission, une mise en correspondance avec le monde et les autres.