Professionnalisation et dynamiques organisationnelles

L’unité de recherche 1 (UR1) travaille sur les transformations actuelles de la profession enseignante au niveau des pratiques de travail et des dynamiques organisationnelles.

L'activité enseignante traverse une profonde mutation du fait de sa professionnalisation. Les transformations incluent la tertiarisation de la formation, l'exigence d'intégration et de production de connaissances scientifiques, le développement d'une pratique réflexive ainsi que la complexification des tâches et l'accroissement des responsabilités.

La professionnalisation passe par la transformation des institutions qui forment les futurs enseignantes et enseignants, des marchés de l'emploi et des établissements scolaires. Les nouvelles formes de travail et de gouvernance appellent à un engagement accru de tous les acteurs tout en cadrant fortement leurs contributions. Sur le terrain, la professionnalisation se traduit par des pratiques de formation et d'enseignement renouvelées qui doivent coexister avec des formes plus traditionnelles.

Les chercheures et chercheurs rattachés à l’UR1 examinent ces questions en tenant compte aussi bien de l'expérience des individus que des cadres institutionnels.

Projets de recherche

Construction de la HEP-BEJUNE : dynamiques organisationnelles et expériences vécues

Esther González-Martínez

Cette étude sur la création de la HEP-BEJUNE cherche à identifier les principaux événéments, enjeux, acteurs et actrices du processus ainsi que leurs vécus. Elle reprend les travaux existants sur l'évolution récente des institutions de formation d’enseignant·e·s en Suisse tout en cherchant à saisir la spécificité des développements et expériences propres à l’étude de cas. Au niveau méthodologique, elle se base sur des archives institutionnelles et personnelles, des dossiers de presse ainsi que des entretiens individuels et collectifs avec des acteurs et actrices clés du processus (formateurs et formatrices, responsables politiques et administratifs).

Communication et pratiques sociales en éducation et formation

Esther González-Martínez

Ce projet consiste en un ensemble d'études multipliant les entrées dans le domaine des pratiques de la formation et de l'éducation. Il rend compte aussi bien des cadres institutionnels que des activités situées qui les façonnent et actualisent. Au niveau méthodologique, il favorise les démarches ethnographiques (observations, entretiens, recueil de documentation) accompagnées de la réalisation d'enregistrements audio/vidéo de situations authentiques afin de rendre compte de l'expérience concrète des individus.

Etude sociodémographique de la profession enseignante dans l'espace BEJUNE

Giuseppe Melfi, Esther González-Martínez

Cette étude vise trois objectifs:

  • produire un portrait sociodémographique des enseignant·e·s BEJUNE ainsi qu'au niveau de leurs activités (cycle/degré, branche, taux d'occupation), trajectoires, plans de carrière et perceptions de l'attractivité de la profession ;
  • élaborer des prévisions sur les besoins en enseignant·e·s pour la période 2020-2025 par canton/cycle et degré, intégrant des facteurs relatifs à la démographie de la population d'élèves, d'étudiant·e·s futurs enseignant·e·s et d'enseignant·e·s en exercice ;
  • comparer la situation de 2010 (Melfi et al., 2014) à celle de 2018 dans l’espace BEJUNE, afin d’en retracer l’évolution. Le dispositif méthodologique consiste en un questionnaire destiné aux enseignant·e·s ; des données sur la population d'élèves et d'enseignant·e·s issues des services cantonaux de la statistique et de l'enseignement ; et des données au sujet des étudiant·e·s de la Haute école pédagogique BEJUNE.

Impacts de l'articulation des réflexions sur les pratiques (RSP) classiques/vidéo sur le développement professionnel des étudiants : les perceptions des étudiants

François Gremion, Alexia Stumpf

Boucle itérative entre recherche et formation, ce projet vise à identifier les perceptions des futurs enseignantes et enseignants relatives aux modalités d’un dispositif d’analyse des pratiques professionnelles suivi au cours de leur formation initiale. Deux modalités existent : l’une, dite « classique », par opposition à celle qualifiée de « vidéo ». Des entretiens semi-directifs collectifs permettent de questionner le choix des modalités et d’appréhender leurs effets professionnalisants.

L'insertion professionnelle des enseignants en Suisse romande et au Tessin (INSERCH)

François Gremion

Ce projet est mené par une équipe de recherche interinstitutionnelle qui conduit annuellement la passation d’une enquête par questionnaire en ligne auprès des diplômés de l’enseignement primaire, secondaire et spécialisé de l’espace romand et tessinois. Il couvre deux facettes importantes de l’insertion professionnelle : la qualité de l’insertion et les apports de la formation initiale. Il consiste à interroger les enseignantes et enseignants un an, puis trois ans après l’obtention de leur diplôme pour connaître leurs situations professionnelles et les démarches effectuées pour obtenir un poste.

Suivi scientifique et évaluatif d'un projet-pilote de classes à degrés multiple

Françoise Pasche Gossin

Pour donner suite à une demande formulée par le Service de l’enseignement de la République et Canton du Jura, un suivi scientifique est mis en œuvre. L’objectif consiste à analyser et évaluer les principaux défis des classes à degrés multiples afin d’établir et de maintenir à l’intérieur de celles-ci des conditions propices au développement des compétences des élèves. Au travers d’une telle démarche d’investigation, c’est également la collaboration avec les enseignantes et enseignants en exercice qui est souhaitée dans une visée de développement professionnel.

The song leading capacity. Developing professionalism in teacher education

La Pädagogische Hochschuhle Schwyz (PHSZ) et la HEP-BEJUNE se sont associées pour étudier les capacités des enseignant·e·s généralistes à mettre en œuvres des activités de chansons en classe aussi bien dans le cadre d'une activité professionnelle que durant la formation professionnelle. Ces capacités sont définies comme un ensemble de compétences, de stratégies de connaissances et d’actions qui se manifestent largement intuitivement, automatiquement et in situ. Elles conjuguent l’utilisation de signes adressés aux élèves et des règles, des normes conventionnelles (grammaire de chant des enfants, esthétique). Ce projet traite deux niveaux de didactique de la chanson en classe : a) la performance d’enseignant·e·s expérimenté·e·s, et b) le développement des compétences d’étudiant·e·s durant leur formation professionnelle. Deux groupes d’enseignant·e·s sont filmés en situation d’enseignement à une classe d’élèves de quatre à huit ans, puis la situation est discutée avec l’équipe de projet. L'objectif de ces deux sous-études est de reconstruire l'aptitude à diriger des chansons en classe à travers la diversité des pratiques.

Suivi scientifique et évaluatif du projet Travail autonome encadré (TAE)

Françoise Pasche Gossin, Eléonore Simon

L’évaluation du projet Travail autonome encadré (TAE) relève d’une demande du Département de l’éducation et de la famille du canton de Neuchâtel. Ce suivi scientifique consiste à rendre compte de certains effets produits par la mise en place du TAE auprès d’une diversité d’actrices et d’acteurs. Plus spécifiquement, il s’agit de :

  • mesurer l’atteinte ou non des objectifs d’apprentissage par les élèves qui ne participent pas aux cours de travail autonome encadré ;
  • mesurer les effets induits par la réorganisation de la grille horaire du cycle 2 ;
  • mesurer le taux de satisfaction de toutes les actrices et tous les acteurs concernés.

Le modèle TAE doit faire l’objet de tests pendant quatre ans dans le cadre des classes du cycle II du CSLL (août 2016 –juillet 2020). Le projet propose une mesure d’aménagement du temps scolaire durant laquelle les élèves peuvent quitter la classe pour participer aux cours de musique du Conservatoire de musique neuchâtelois ou à la musique scolaire du Locle ; pour bénéficier de besoins éducatifs particuliers (rendez-vous pour des thérapies diverses telles qu’orthophonie, psychomotricité, ergothérapie, etc. ou des rendez-vous ponctuels d’ordre médical (médecin, dentiste, etc.). Les autres élèves restent dans leur classe et réalisent des approfondissements en mathématiques ou en français. Le TAE est intégré à la grille-horaire et devrait permettre une approche différente de l’enseignement.

Coordinatrice