Liste des publications

Marlène Lebrun

Professeure, chercheure

Liste des publications

Ouvrages scientifiques

  • Lebrun, M. (2010). La classe de français et de littérature. Bruxelles-Fernelmont: EME.
  • Lebrun, M. (2005). Posture critique et geste anthologique. Faire vivre la littérature à l’école. Cortil-Wodon: EME.
  • Lebrun, M. (2005). Vers une écriture littéraire ou comment construire une posture d’auteur à l’école de la GS au CM. Paris: Hatier.
  • Lebrun, M. (2000). Regards actuels sur les Fables de La Fontaine. Presses universitaires du Septentrion.

Coordination ou direction d’ouvrages scientifiques

  • Lebrun, M. (Ed.) (2017). Et si l’école apprenait à penser… Bienne: Editions HEP BEJUNE.
  • Lebrun, M., Rouxel A., & Vargas, C. (Eds.) (2007). La littérature et l’école. Enjeux, résistances, perspectives. Aix-en-Provence: Publications de l’Université de Provence.
  • Lebrun, M., & Dumortier, J.-L. (Eds.) (2006). Une formation littéraire malgré tout. Enseigner la littérature dans les classes difficiles. Namur: Presses universitaires de Namur.

Chapitres d’ouvrages scientifiques

  • Lebrun, M. (2017). Ce que disent les pratiques métatextuelles d’un enseignant de secondaire sur sa conception de l’écrit scolaire et son propre rapport à l’écriture des élève. In F. Le Goff & M. J. Fourtanier (Eds.), Les formes plurielles des écritures de la réception (pp. 73-88). Namur: Presses universitaires de Namur.
  • Lebrun, M. (2017). Introduction. In M. Lebrun (Ed.), Et si l’école apprenait à penser… (pp. 15-22). Bienne: Editions HEP BEJUNE.
  • Lebrun, M. (2016). Les Fables de La Fontaine lues à travers le prisme ésopiqueIn Denizot, Dufays & Ulma (Eds.), Les Fables à l’école au XXIème siècle: quelles perspectives didactiques? (pp. 67-82). Namur: Presses universitaires de Namur.
  • Lebrun, M. (2015). Héros médiéval et héros sportif: comparaison et stéréotypie. In R. Lozi (Ed.), Le stéréotype, entre didactiques des langues et didactiques des disciplines. Objet, obstacle, outil: première exploration. Nice: Université de Nice-Sophia Antipolis, ESPE.
  • Lebrun, M. (2014). A propos du jugement de goût et de valeur: une question d’engagement. In Littérature, langue et didactique. Mélanges offerts à Jean-Louis Dumortier (pp. 127-152). Namur: Presses universitaires de Namur.
  • Lebrun, M. (2011). Les entours interculturels des versions créoles de deux fables de La Fontaine. In Les littératures francophones, quels apports, quelles perspectives pour la didactique du français? Sousse: Editions Sahar.
  • Lebrun, M. (2010). Ecriture de fiction et médiation coopérative. In J.-L. Dufays & S. Plane (Eds.), L’écriture de fiction en classe de français (pp. 233-250).
  • Lebrun, M. (2009). La question du sens de la littérature à la croisée des discours institutionnels et des recherches didactiques. In L’école et les savoir(s): la question du sens. (pp. 351-368). Sousse: Édition Sahar.
  • Lebrun, M. (2008). Enseignement de la littérature et pratiques d’écriture : retour sur quelques interventions. In J.-L. Dufays (Ed.), Enseigner et apprendre la littérature aujourd’hui, pour quoi faire? Sens, utilité, évaluation(pp. 451-455). Presses universitaires de Louvain.
  • Lebrun, M. (2007). Un nouveau contenu d’enseignement, la littérature à l’école française: des implications didactiques d’un modèle de pratiques. In E. Falardeau, C. Fisher, C. Simard & N. Sorin (Eds.), La didactique du français. Les voies actuelles de la recherche (pp. 125-146). Québec: Presses de l'Université Laval.
  • Lebrun, M. (2007). Lecture miroir d’une nouvelle sur fond de poésie hugolienne et de violence scolaire. In M. Lebrun, A. Rouxel & C. Vargas (Eds.), La littérature et l’école. Enjeux, résistances, perspectives (pp. 133-151). Aix-en-Provence: Publications de l’Université de Provence.
  • Lebrun, M. (2007). La réception littéraire et didactique des Fables de la Fontaine dans les manuels du collège français des années 80 aux années 2000. In M. Lebrun (Ed.), Le manuel scolaire d'ici et d'ailleurs, d'hier à demain. Québec: Presses de l'université du Québec.
  • Lebrun, M. (2006). La vive voix: une voie interprétative essentielle. In P. Clermont & A. Schneider (Eds.), Écoute mon papyrus. Littérature, oral et oralité (pp. 161-173). Alsace: ScérÉn.
  • Lebrun, M. (2004). Place et importance de la langue en français. Étude de la langue et projets de lecture/écriture au cycle des approfondissements. In C. Vargas (Ed.), Langue et études de la langueApproches linguistiques et didactiques (pp. 171-180). Université de Provence.
  • Lebrun, M. (2004). L’émergence et le choc des subjectivités de lecteurs de la maternelle au lycée grâce à l’espace interprétatif ouvert par les comités de lecture. In G. Langlade & A. Rouxel (Eds.), Sujets lecteurs et enseignement de la littérature (pp. 329-341). Presses universitaires de Rennes.
  • Lebrun, M. (2002). De l’art lafontainien de faire briller le lecteur des Fables. In A. Chamayou (Ed.), La Littérature et le brillant, Mélanges destinés à Pierre Malandain (pp. 51-64). Artois: Presse Université.
  • Lebrun, M. (2001). L’apprentissage du choix comme propédeutique à l’écriture critique littéraire. In I. Collès, J.-L. Dufays, G. Fabry & C. Maeder (Eds.), Didactique des langues romanes. Le développement des compétences chez l’apprenant (pp. 285-292). Bruxelles: De Boeck.
  • Lebrun, M. (1999). Le geste anthologique: un exemple de propédeutique à la lecture écriture littéraire à l’école primaire. In P. Demougin & J.-F. Massol (Eds.), Lecture privée et lecture scolaire; la question de la littérature à l’école (pp. 151-176). Grenoble: CRDP de l’académie de Grenoble.

Coordination de numéros thématiques dans des revues scientifiques à comité de lecture

  • Lebrun, M., & Collès, L. (Eds.) (2008). Enseigner et apprendre la littérature en français langue étrangère ou seconde, pour quoi faire? Le Langage et l'Homme43(1).
  • Lebrun, M. (Ed.) (2004). Skholê, Cahiers de la Recherche et du Développement, Didactique de la lecture et de l’écriture littéraires. Actes des quatrièmes rencontres internationales des chercheurs en didactique de la littérature. Marseille: IUFM d’Aix-Marseille.
  •  Lebrun, M. (2003). Enjeux, Littérature et écriture d’invention. CEDOCEF, 57.

Articles scientifiques dans des revues à comité de lecture

  • Lebrun, M. (2017). Littérature, paideia et formation. Le Français aujourd’hui, Ecriture numérique : des usages sociaux aux formations, 127-130.
  • Lebrun, M. (2017). La Fontaine au pays des inter-dits ou l’art de dire sans dire. Relais, Inter-Dits, 4.
  • Lebrun, M., & Giglio, M. (2016). De quelques dispositifs didactiques collaboratifs favorisant la créativité auctoriale en français et en musique. Formations et pratiques d’enseignement en questions, 29-50.
  • Lebrun, M., & Romain, C. (2012). L’impact d’une correspondance scolaire sur la construction identitaire d’élèves défavorisés de 6 ans. La construction identitaireTREMA, 89-104.
  • Lebrun, M., & Romain, C (2009). Echange culturel et évolution du rapport à
    la culture chez des élèves de 6 ans. Synergie6, 195-206.
  • Lebrun, M. (2008). La question du prosélytisme lectoral. Repères38, 151-166.
  • Lebrun, M. (2008). Les enjeux de la nouvelle configuration de la discipline français dans les programmes du primaire en France et au Québec. Spirale, 42, 55-69.
  • Lebrun, M. (2007). Rapport à l’écriture, posture auctoriale et ouverture culturelle. Revue des sciences de l’éducationL’enseignement du français et l’approche culturelle : perspectives didactiques, 33, 383-399.
  • Lebrun, M. (2007). Enjeux et perspectives didactiques de la lecture des Fables de La Fontaine dans les manuels du primaire français. Documents et Travaux de Recherche / Documents and Research Works.
  • Lebrun, M. (2006). Vivre la littérature avec le geste anthologique. A propos de la poésie hugolienne. GERFLINT, 2, 247-263.
  • Lebrun, M. (2006). Homère et La Fontaine. Lecture des Fables comme une nouvelle Iliade de la solidarité. INTER-TEXTES, 7, 145-160.
  • Lebrun, M., & Coulet, C. (2004). Favoriser un rapport critique à la lecture/écriture littéraire en constituant la classe comme une communauté active de lecteurs et d’auteurs. Skholê, Cahiers de la Recherche et du Développement, Didactique de la lecture et de l’écriture littéraires, 1, 177-187.
  • Lebrun, M. (2003). Favoriser un rapport critique à la lecture/écriture littéraires en constituant la classe comme une communauté active de lecteurs et d’auteurs. SkholêL’écriture d’invention, 177-187.
  • Lebrun, M. (2002). Quel avenir pour la littérature à l’école et au collège? Revue du Centre de Recherche en EducationPédagogie, littérature et grand écran, 21, 15-46.
  • Lebrun, M. (2000). Construire un comportement de lecteur actif. Argos, 25, 60-64.
  • Lebrun, M. (2000). Une biographie de La Fontaine par des élèves de CM1. Le Français  aujourd’hui, 130, 76-82.
  • Lebrun, M. (1998). La Fontaine, un auteur pour la jeunesse? Le français aujourd’hui, Lecteurs de littérature121, 60-68.
  • Lebrun, M. (1996). Le didactisme en trompe-l’œil des Fables de La Fontaine. Pratiques, Les Fables de La Fontaine, 91, 93-112.
  • Lebrun, M. (1996). Lecture des Fables de la Fontaine: de quelques médiations éducatives. Spirale, 17, 69-100.

Articles scientifiques dans des actes de colloque à comité de lecture

  • Lebrun, M. (2012). Du genre littéraire à sa représentation et à son écriture. In J. Dumortier, J. Van Beveren & D. Vrydaghs (Eds.), Curriculum et progression en français, actes du 11ème colloque de l’AIRDF (pp. 475-485). Namur: Presses universitaires de Namur.
  • Lebrun, M., Assante, N., & Blanc, M. (2007). L’écriture coopérative. In Parler, lire, écrire dans la classe de littérature: l’activité de l’élève / le travail de l’enseignant / la place de l’œuvre, Actes du colloque international.Montpellier.
  • Lebrun, M. (2006). Un nouveau contenu d’enseignement, la littérature à l’école primaire française. De quelques interrogations. In Le français: une discipline singulière, plurielle ou transversale? Québec : Université Laval.
  • Lebrun, M. (2005). Représentations éthique et idéologique du sportif dans la littérature contemporaine de 1960 à aujourd’hui. In L’image de l’athlétisme et des sports à travers la littératureActes du colloque international de Thessalonique (pp. 245-260). Éditions du laboratoire de littérature comparée.
  • Lebrun, M. (2005). Des ratés de l’apprentissage générateurs de compétences: l’écriture au cycle 3. In A. Brillant-Annequin & J.-F. Massol (Eds.), Le pari de la littérature. Quelles littératures de l’école au lycée? Actes des Troisièmes Rencontres internationales des Chercheurs en Didactique de la Littérature (pp. 233-248). Grenoble: CRDP, SCEREN.
  • Lebrun, M. (2005). Traces écrites de critique littéraire à l’école primaire. In J. M. Pottier (Ed.), Seules les traces font rêver. Enseignement de la littérature et critique textuelle, Actes des Vèmes rencontres des chercheurs en didactique de la littérature (pp. 165-190). Reims: CRDP Champagne-Ardenne.
  • Lebrun, M. (2006). Des professeurs stagiaires de lettres lisent On aurait bien aimé réciter un poème d’Annie Saumont. A propos de leur réception d’une nouvelle qui relate une histoire de résistance scolaire et d’esquive littéraire. In M. Lebrun (Ed.), Actes du colloque international Littérature et pratiques d’enseignement-apprentissage: difficultés et résistances. Aix-en-Provence.
  • Lebrun, M. (1998). Rapports à la lecture et profils de lecteurs de candidats au concours de professorat des écoles. In M. Grossmann (Ed.), Actes du deuxième colloque international, Lecture à l’Université, langue maternelle, seconde  et étrangère. Grenoble: Université Stendhal.
  • Lebrun, M. (1997). S’impliquer pour comprendre, interpréter, expliquer. L’exemple des Fables de la Fontaine au collège. In Actes du congrès international d’actualité de la recherche en éducation et formation (pp. 251-254). Nanterre: Université de Paris X.
  • Lebrun, M. (1996). Les métalangages de la classe de français à travers les représentations de la compréhension, interprétation, explication de texte. In R. Bouchard & J.-C. Meyer & J.-C. (Eds.), Les métalangages dans la classe de françaisActes du 6ème colloque DFLM, CEPEC et Université Lumière (pp. 108-110). Lyon.
  • Lebrun, M. (2016). Pour une didactique des littératures francophones en formation des enseignants à l'interculturalité. In H. Kertaoui & M. Martah (Eds.), Actes du colloque international Apprendre/enseigner le français en contextes plurilingues: des réalités sociolinguistiques aux pratiques éducatives (pp. 195-230). Marrakech: Ed. Alwataniyya.
  • Lebrun, M. (2012). Du genre littéraire à sa représentation et à son écriture. In J.-L. Dumortier, J. Van Beveren & D. Vrydaghs (Eds.), Curriculum et progression en français, actes du 11ème colloque de l’AIRDF (pp. 475-485). Liège: Presses universitaires de Namur.
  • Lebrun, M., & Romain, C. (2010). L’impact d’une correspondance scolaire sur
     la construction identitaires d’élèves défavorisés de 6 ans. In Actes du Colloque international La construction identitaire à l’école - Approches pluridisciplinaires. Paris: L’Harmattan.

Articles dans des revues professionnelles

  • Lebrun, M. (2015). La lecture à haute voix, ça s’apprend! Tous ambitieux en français, Le français, trait d’union entre les disciplines.
  • Lebrun, M. (2015). Un outil de réflexivité pour l’enseignement tertiaire et la formation à l’enseignement. Enjeux pédagogiques, 25, 28-32.
  • Lebrun, M. (2015). La question des savoirs pour enseigner et optimiser l’acculturation écrite. Enjeux pédagogiques, 24.
  • Lebrun, M. (2007). La ronde des points de vue: quelle aventure! Québec français145, 91-94.
  • Lebrun, M. (2007). La fable lafontainienne entre tradition et modernité. Département d’études pédagogiques, Université de Thessalie.
  • Lebrun, M. (2005). Écriture d’une nouvelle policière. École des lettres des collèges, 8, 49-65.
  • Lebrun, M., & Coulet, C. (2003). Vous avez dit lecture cursive à l’école? Supplément du Français aujourd’hui.
  • Lebrun, M. (2004). La construction du héros face aux épreuves, Capes \5ème »Ecole des Lettres des collèges, 4, 3-22.
  • Lebrun, M. (2004). Poètes en prison. Ecole des lettres second cycle, 3, 13-21.
  • Lebrun, M. (2004). Excès et juste milieu dans Les Caractères de La Bruyère. Ecole des Lettres second cycle, 2, 55-68.
  • Lebrun, M. (2004). L’écriture au collège: réalité ou perspective? Ecole des Lettres13, 31-45.
  • Lebrun, M. (1999). La Fontaine à l’école. Lire écrire à l’école, 8-9, 9-14.
  • Lebrun, M. (1998). Analyse de séquence didactique: l’écriture de portrait dans le texte narratif. In Supplément du Français aujourd’hui120, 14-16.
  • Lebrun, M. (1998). Lecture critique à l’école primaire. CD ROM de l’éducation et de la formation. Paris: Efficience Multimédia.
  • Lebrun, M. (1997). Parcours dans les Fables. A la rencontre du désir. Ecole des lettres, 1.