Égalité et diversité

La Haute École Pédagogique BEJUNE s’engage en faveur de la diversité et de l’égalité. Ce dernier terme est à comprendre dans son sens large et concerne aussi bien l’égalité entre les hommes et les femmes, l’intégration des minorités que des personnes à besoins particuliers. Dans l’accomplissement de ses missions,  la HEP-BEJUNE développe des projets et met en œuvre des actions et des mesures concrètes, aussi bien pour la population estudiantine que pour les collaboratrices et collaborateurs de l’institution.

Égalité des chances et diversité – Plan d’action 2021-2024

Le plan d’action de l’unité en charge de l’égalité et de la diversité précise les objectifs et les mesures que la HEP-BEJUNE entend mettre en œuvre, durant les années 2021 à 2024, pour concrétiser l’égalité des chances et la diversité au sein de la HEP-BEJUNE.

La vérification de l’égalité salariale se trouve notamment au centre des préoccupations tout comme l’articulation vie professionnelle ou formation et vie privée, qui représente un autre enjeu important de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes.

La promotion du plan d’action relatif à l’égalité des chances et à la diversité ainsi que sa mise en œuvre sont coordonnées par l’Unité en charge de l’égalité et de la diversité.

Égalité salariale

Pour un travail de valeur égale, les femmes employées à la HEP-BEJUNE sont payées de la même manière que les hommes. C’est ce qui ressort d’une première analyse de l’égalité salariale menée en application des dispositions légales en la matière (art. 13 c, al. 2 de la loi fédérale du 24 mars 1995 sur l’égalité entre femmes et hommes) et suivant le plan d’action 2021-2024 en faveur de l’égalité des chances et de la diversité à la HEP-BEJUNE.

Sans tenir compte des différences liées aux qualifications et au poste de travail, les collaboratrices de la HEP-BEJUNE ne gagnent que 1,9% de moins que leurs collègues masculins. De manière statistiquement significative, cet écart salarial ne diffère pas de zéro.

Certes, si l’on ne tient pas compte des caractéristiques individuelles de qualification ou liées au poste de travail, les femmes gagnent mensuellement en moyenne 14,6% de moins (CHF 1786 de moins) que les hommes. Mais cela est dû au fait qu’elles sont plus nombreuses que les hommes à occuper des professions et des branches où les salaires sont inférieurs.

Vérifié par l’organe de contrôle indépendant KPMG SA , le résultat de l’analyse de l’égalité salariale est très réjouissant puisque le principe constitutionnel « un salaire égal pour un travail de valeur égale » y est respecté. Forte de ce succès, la HEP-BEJUNE compte bien mener des actions ciblées destinées à promouvoir l’égalité des chances tant dans le secteur académique que dans celui de l’administration et de la technique. C'est ainsi qu'elle va réitérer l’analyse tous les trois ans afin de vérifier que l’égalité salariale ne fasse part d'aucune anomalie. Dans l'intervalle, la Haute École Pédagogique des cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel a adhéré à la charte de l’égalité salariale du secteur public.

Changement d’identité et transition de genre

En matière d’égalité des chances et de diversité, la Haute École Pédagogique des cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel privilégie une approche respectueuse des différences et des ressemblances et veille à ce que les membres de son corps estudiantin ou de son personnel puissent étudier ou travailler avec un sentiment de sécurité, de confiance et d’appartenance.

C’est ainsi que durant leurs études ou leur emploi à la HEP, les étudiant·e·s ou les collaboratrices et collaborateurs peuvent requérir :

  • une modification de leur prénom, nom et titre d’appel d’usage,
  • une demande de reconnaissance de transidentité.

La délégué·e à l’égalité et à la diversité de la HEP-BEJUNE est à disposition pour tout conseil ou soutien dans les démarches liées au changement d’identité ou à la transition de genre.

Projet de coopération « Diversité, inclusion et égalité des chances »

Dans le cadre de son programme P-7 « Diversité, inclusion et égalité des chances (équité) dans le développement des hautes écoles 2021-2024 », l’organisation faîtière des hautes écoles suisses a réitéré son soutien à la HEP-BEJUNE (Leading House) ainsi qu’aux hautes écoles pédagogiques des cantons de Vaud, de Fribourg et du Valais. Afin de renforcer durablement l’intégration de l’égalité des chances et de la diversité dans les domaines de la formation et de la recherche, swissuniversities leur a accordé un subventionnement maximal de CHF 200'000.-.

À terme, la vocation de ce projet de coopération est de concevoir et développer un Centre de compétences et de ressources pour l’éducation à l’égalité (CREE) qui intègre les dimensions de genre, de diversité, d’inclusion, et déploie un ensemble de prestations sous forme d’information, de formations, de ressources pédagogiques et d’actes de prévention dans les systèmes scolaires et de formation. Il s’adressera non seulement aux membres des personnels et des corps estudiantins des HEP mais encore à l’ensemble des personnels de l’enseignement obligatoire et post-obligatoire des cantons partenaires.

Entre 2017 et 2020, également dans le cadre de son programme P7 « Égalité des chances et développement des Hautes écoles », swissuniversities avait déjà financé un projet qui avait réuni la HEP-BEJUNE ainsi que les hautes écoles pédagogiques des cantons de Vaud, de Fribourg et du Valais. Intitulé « En marche vers une culture et une politique de l’égalité. Guide et instrument d’évaluation à l’intention des Hautes écoles pédagogiques », il a débouché sur la publication

  • d'un guide permettant aux rectorats des quatre HEP partenaires de déterminer à quel niveau ou dans quel domaine agir, et surtout quelles mesures, parmi l'éventail proposé, prendre en compte pour promouvoir l'égalité et la diversité ;
  • d’un aide-mémoire visant à promouvoir une culture de gestion de carrière, de relève et de recrutement centrée sur les compétences requises pour une fonction donnée et affranchie de tout stéréotype ou biais en rapport avec l’appartenance de sexe, l’âge, une situation de handicap, l’orientation sexuelle, l’identité de genre, l’origine socio-économique, la nationalité ou l’ethnie.

Préalablement à ces deux parutions, un état des lieux de l'égalité et de la diversité réalisé à l’échelon des HEP partenaires avait pour but de circonscrire les domaines d’action. Il s'est agi globalement d'interroger et surtout de visibiliser un phénomène de ségrégation verticale : les étudiantes sont surreprésentées dans certaines filières et domaines de formation à l’enseignement. Inversement, les femmes sont sous-représentées dans les postes de professeur·e·s ou d'encadrement, respectivement de direction.

Guide du langage égalitaire

À la pointe des réflexions, la HEP-BEJUNE a publié en 2018 le premier guide sur le langage égalitaire  à avoir été conçu par une haute école pédagogique en Suisse romande. Dans un contexte où les notions d’égalité et de diversité sont d’actualité, cette brochure, illustrée par de nombreux exemples, se veut une invitation à la réflexion, un outil pour éveiller les consciences ainsi que la sensibilité au principe de l’égalité dans l’emploi de la langue française. Il est appelé à devenir un objet de discernement quant aux façons de parler et de rédiger ainsi qu’à servir de modèle aux générations d’étudiant·e·s, d’enseignant·e·s et d’élèves à venir.

Le guide du langage égalitaire peut être commandé gratuitement auprès de : service.communication@hep-bejune.ch

L’école de l’égalité

La HEP-BEJUNE participe au projet des bureaux romands de l’égalité visant à mettre à disposition du corps enseignant du matériel pédagogique dans le but d’encourager la prise en compte de l’égalité dans la formation. Piloté par le Bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes du canton de Vaud, ce matériel intitulé L’École de l’égalité se compose de quatre brochures proposant de nombreuses activités en lien avec le Plan d’études romand (PER) et les disciplines scolaires. Elles s'adressent à l’ensemble des enseignant·e·s des trois cycles (1H-4H, 5H-8H et 9H-11H) de l’espace romand.

Plus d’informations ici.

Babylonia, la revue suisse en libre accès pour l'enseignement et l'apprentissage des langues, consacre une partie de son numéro de décembre 2021 à ce matériel visant à développer une pédagogie égalitaire entre les filles et les garçons. La déléguée à l’égalité et à la diversité de la HEP-BEJUNE, Françoise Pasche Gossin, y salue en particulier la manière dont ce projet a été conduit par les Bureaux de l’égalité, en étroite collaboration avec les professionnel·le·s du terrain (cf. pp. 58-59).

Journée Futur en tous genres

Dans le cadre du concept national « Futur en tous genres », des centaines d’entreprises ou d’institutions ouvrent leurs portes et donnent la possibilité aux filles et aux garçons de la 7e, 8e ou 9e année HarmoS (selon le canton) de poser un premier regard sur le monde du travail. La Haute École Pédagogique des cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel prend part chaque année à cette journée, qui se déroule en alternance sur ses trois sites, en invitant les collaboratrices et collaborateurs de l’institution à faire découvrir les métiers liés à une HEP à leurs filles, fils, nièces, neveux ou autres jeunes gens de leur entourage. Objectif : éveiller la curiosité des jeunes hôtes pour des domaines professionnels ou des fonctions qu’elles ou ils ne connaissent pas encore, questionner l’éventail des parcours professionnels et réfléchir à des perspectives de vie sans a priori ni idées préconçues.